Les Saisons au Capeyrou

A chaque saison, le Périgord est beau ! Vous allez nous dire que nous sommes partiaux, peut-être, mais ce sont ceux qui l’aiment qui peuvent le mieux en parler !

  

Le printemps pour commencer. La nature redémarre, les feuilles se forment, les prés foisonnent de fleurs de pissenlit. Ce n’est d’ailleurs qu’une succession de floraisons printanières : les prunus, les acacias, les catalpas...que de bonnes odeurs en perspective !

Au printemps, la lumière est différente. Elle explose, elle éblouit même parfois, elle rend les verts de la nature différents, formant comme un camaïeu de couleurs.

La petite brume du matin rend les sites si mystérieux. On sent le soleil qui brille derrière. Depuis votre emplacement, regardez le château de Beynac se défaire de son manteau de coton et s’habiller de son manteau de ciel bleu, c’est magique.

 

L'été lui, est souvent associé aux joies de l’eau. Les descentes en canoë, les matelas ou les bateaux gonflables pour se laisser porter par le courant, les eaux fraîches mais cristallines du Céou... Ou, tout simplement, un plaid où l’on s’installe pour regarder passer les canoës.

L’été, c’est la chaleur des soirées que l’on peut passer dehors à manger ou papoter. Chaleur aussi l’après-midi, où l’on apprécie cette fois de faire la sieste sous un arbre...

L’été et le printemps amènent leur lot de fruits et légumes, et le Sud-Ouest n’est pas en reste en la matière. Fraises de Saint-Martial à 15 kilomètres, asperges de Vézac à 2 kilomètres et, bien sûr, les truffes. Pas mal de trufficultures dans le coin, dont certaines qu’il est possible de visiter.

 

L'automne voit ses sous-bois refleurir et faire des heureux. Chaussés de leurs bottes et équipés de paniers, ils partent à l’assaut des sous-bois. C’est le moment de prévoir un pique-nique et de se poser dans une clairière pour écouter les oiseaux.

A l’automne, les couleurs changent à nouveau. Elles ont ces nuances si chatoyantes. Sur la palette des verts des forêts, s’immiscent de-ci de-là des touches d’ocre et de jaune. En promenade, on commence à entendre sous les chaussures le craquement des feuilles tombées des arbres.

L’odeur de la terre change. C’est le moment de rentrer les cultures. On assiste au balai des tracteurs rentrant les feuilles de tabac, bientôt la récolte des noix.

 

L'hiver, c'est le moment du repos, pour la nature mais aussi pour nous aussi. Ensemble nous rechargeons nos batteries pour pouvoir vous accueillir à nouveau l'année prochaine.